Anastasia de Slash


Tous les guitaristes qui aiment le gros son électrique vous le diront : une des références actuelles est l’ancien guitariste des Guns N’ Roses, Slash. Ce monsieur est un pur génie comme il en existe peu. Il a composé au fil du temps des morceaux de légende comme Anastasia que je travaille en ce moment.

Anastasia, un morceau indispensable à travailler

Certains diront que ce n’est pas sa meilleure création mais personnellement j’adore la variété que propose ce morceau. La première partie de l’intro est jouée en arpège. Et elle est plus compliqué qu’il n’y parait puisqu’il y a beaucoup de variations notamment dans les dernières mesures. Mais elle demeure passionnante à travailler d’un point de vue technique.

Depuis hier, je travaille cette partie avec ma Eastman électro-acoustique et j’avoue que j’ai encore un peu de mal à assimiler les nombreuses variations proposées. Mais je bosse dur pour bien apprendre tous les enchainements et réussir à la jouer d’ici la fin de semaine. Un beau challenge en perspective.

Une partie électrique endiablante

La seconde partie de l’intro (avec une légère distorsion) juste après l’arpège semble facile à la première écoute. Et bien le bougre, il me met une grosse pression parce que les enchaînements ne sont pas faciles à apprivoiser. Ça part dans tous les sens et la fausse note est prête à jaillir à tout moment tellement ça va vite (104 bpm). Et des fausses notes, j’en fait un paquet mais ça commence à rentrer.

Je privilégie ma Gibson Les Paul pour cette partie là mais je m’autorise à la travailler également sur ma guitare folk pour pour me sentir plus à l’aise ensuite quand je reprend ma Gibson. Si la version studio mélange acoustique et électrique, Slash nous gratifie d’une version live splendide tout en électrique.

Il me reste encore beaucoup de travail pour la jouer du mieux possible mais j’ai bon espoir d’y parvenir rapidement, enfin sans le solo. :)

Si vous souhaitez la jouer également, la tablature est indispensable pour y arriver. Vous trouverez une excellente version sur le site de Nicolas. En tout cas, je vous souhaite bon courage si vous vous y collez. ;)

Crédit Photo : Flickr - John Rudolph Photography

Relayer ce billet à vos amis

Un avis à donner ?

Pseudo

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : 7tpfi65qg5