Gary Moore pour les 50 ans de Fender Stratocaster


Il y a un hommage que je voulais faire en ouvrant ce site.

Je vais commencer par un artiste parti trop jeune qui laissera son toucher dans toutes les mémoires des guitaristes de tous âges et tous horizons.

Que l’on aime ou l’on aime pas, il restera connu du grand public pour son tube "Parisienne walkways" dont on parlera plus longuement dans un prochain article, avec sa Gibson et le sustain de cette note prolongée qui a rendu ce morceau mythique.

Je veux parler de Gary Moore (Robert William Gary Moore).

Gary, du heavy au blues

On l’aura connu dans sa période heavy metal au sein de Thin Lizzy. Sa guitare fender rouge en bandoulière et ses solos acérés et sifflants comme dans boys are back in town.

Il abandonnera sa Fender stratocaster pour un son plus inspiré, avec sa Gibosn Les Paul Sunburst ayant appartenu à Peter Green , il ira au plus profond de son âme au blues et à toutes les subtilités.

Retour aux sources pour les 50 ans de la Fender Stratocaster

Il reviendra comme pour dire au revoir avec sa Fender Stratocaster pour les 50 ans, pour lequel il fera un super solo, on entend bien le son bluesy qu’il aura accumulé pendant tout ce temps. Nous inviterons sur Guitar Play des spécialistes qui nous parlerons un peu plus en profondeur de son jeu guitaristique et des petites subtilités qui en ont fait sa signature.

D’ailleurs, on va instaurer que les guitaristes qui passent par Guitar Play ne nous laissent pas un autographe, mais un petit riff ou un petit solo personnalisé que l’on mettra dans notre soundcloud.

Relayer ce billet à vos amis

Un avis à donner ?

Pseudo

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : jjudwbgszq